2010 "aussi difficile que 2009", selon Ghosn

J. Bx avec AFP

— 

Carlos Ghosn douterait-il des spécialistes qui s'attendent à une embellie économique à partir de la deuxième partie de l'année? Toujours est-il que le patron du constructeur automobile français Renault s'attend à une année 2010 "aussi difficile" que 2009 pour le marché automobile en raison notamment de la fin de la prime à la casse qui soutient les ventes du secteur.

Selon le dirigeant, la croissance sera de retour en Europe "au premier trimestre 2011", et les affaires continueront donc d'être difficile cette année et l'an prochain. "Les primes à la casse sont partout dans les pays européens; il y a un moment où il faudra s'en désengager", ce qui pourrait "contrebalancer" la reprise économique, a estimé le dirigeant vendredi 10 juillet sur Europe 1. Carlos Ghosn en a profité pour rappeler à l'antenne son souhait d'une extinction "graduelle" des mesures de soutien au secteur automobile.

La France ne s'est, pour l'instant, pas prononcée sur une éventuelle disparition de la prime à la casse alors que Berlin a exclu d'étendre ce dispositif bientôt épuisé car victime de son succès.

Pas pressés de rembourser

Interrogé sur le prêt de trois milliards d'euros de l'Etat français reçu par son groupe, M. Ghosn a déclaré que Renault rembourserait quand cela serait "raisonnable". "Nous ne sommes pas particulièrement pressés", a-t-il souligné, sans plus de précision.

Interrogé sur la performance du groupe sur la première partie de l'année, Carlos Ghosn a expliqué que Renault "a une part de marché globale stable, (mais) on aurait pu espérer un peu mieux". Le mois de juin a été "bon", a également jugé le dirigeant, précisant qu Renault "a tourné autour de 180.000 voitures globalement".

Voitures électriques

A plus log terme, Renault et Nissan vont proposer une gamme de six modèles de voitures électriques, a-t-il indiqué. "Il y aura trois modèles Renault et trois modèles Nissan qui vont s'étaler sur plusieurs années, et il y en aura pour les petites voitures de ville, les voitures normales ainsi que les utilitaires". Carlos Ghosn a rappelé qu'en France, Renault "commencera à vendre des petites séries à partir de l'année 2011" et que "la commercialisation de masse" commencera en 2012.