Vol AF 447: 67,4 millions d'indemnisations pour Air France

G. G. avec AFP

— 

Après le crash de son Airbus A330, Air France va se voir indemnisé par ses assureurs à hauteur de 67,4 millions d'euros pour la perte de l'appareil, a indiqué lundi à l'AFP une porte-parole d'Axa Corporate Solutions. L'appareil était couvert par plusieurs assureurs, dont Axa Corporate Solutions, filiale du français Axa, qui représente l'ensemble de ces assureurs auprès d'Air France.

La part assumée par Axa Corporate Solutions est de 12,5%, soit 8,4 millions d'euros, a-t-on précisé de même source.

Concernant le coût d'indemnisation des ayant-droits des victimes, Axa Corporate Solutions a affirmé qu'il était "trop tôt pour donner un chiffre réaliste". L'appareil disparu avait 228 personnes à son bord. "Tous les ayant-droits ne se sont pas encore fait connaître et par conséquent, la totalité des situations personnelles des ayant-droits n'a pas encore pu être évaluée", a expliqué la porte-parole.

En vertu de la convention de Montréal (Canada), l'indemnisation des familles des victimes est à la charge du transporteur, soit Air France, qui a souscrit une assurance pour se couvrir. Axa Corporate Solutions fait également partie des assureurs couvrant l'indemnisation des ayants-droits. Elle assumera 12,5% des indemnisations. L'assureur précise que, dans le cas d'Axa, "l’indemnisation des ayant-droits est immédiate dès lors que les préjudices des proches ont été évalués et justifiés par ces derniers".

Le crash du vol AF 447 pourrait bien être l'accident d'avion le plus coûteux pour les assureurs depuis 2001.