20 livres pour gagner les biens d'un banquier

Catherine Vincent (avec agence)

— 

Andrew Paul est un banquier londonien de 38 ans, millionnaire de son état. Et apparemment, depuis son divorce, il est décidé à changer de vie. Il a donc organisé une loterie dont le gagnant héritera de sa luxueuse maison dans le Kent, de sa voiture de sport et de son bateau. La valeur totale des ces biens mis en jeu est estimée à un million et demi de livres (1,760 million d'euros). Mais si le gagnant le préfère, il peut renoncer à ces gains et empocher la somme d'un million de livres. Il affirme vouloir donner à quelqu'un d'autre la chance de mener une vie de rêve.

Mais ce n'est pas si simple. Le jeu imaginé par Andrew Paul, qui n'est pas banquier pour rien, est payant: 20 livres pour chaque tentative et 60 livres pour six essais. Son site Andrew Paul propose de tenter de placer une balle de golf sur une photographie montrant le banquier maniant son club. La personne qui aura placé la balle dans la bonne position, ou le plus près de cette position avant la fin du jeu, le 19 août, aura gagné.

Andrew Paul a expliqué au London Evening Standard que les sommes récoltées devraient lui permettre de commencer une nouvelle vie.

Le règlement stipule qu'il ne sera pas vendu plus de 200.000 billets, ce qui permettrait de réunir au maximum quatre millions de livres, selon Reuters. Dans le cas où moins de 150.000 billets seraient vendus, Andrew Paul se réserve le droit de garder la villa, la voiture et le bateau. Mais naturellement, le vainqueur du jeu recevrait tout de même une somme comprise entre 10.000 et un million de livres, selon les rentrées générées.