L'automobile redémarrera en 2010

D.H. avec AFP

— 

La chute des ventes de voitures devrait se situer à 14% cette année, après une baisse de 5% entre 2007 et 2008, a indiqué Nigel Griffiths, chef économiste automobile de IHS Global Insight lors d'une conférence jeudi 11 juin. Pour 2010, il table sur un rebond de 5%, puis sur une hausse à deux chiffres en 2011.

Reprise soutenue mi 2010

Pour l'analyste, une "reprise soutenue des ventes et de la production" devrait être visible au milieu de l'année prochaine. "L'économie mondiale et le marché automobile ne sont plus en chute libre" et "la réduction des stocks arrive à son terme", a-t-il souligné. L'analyste table sur "un recouplage" de la production et des ventes dans la deuxième moitié de cette année, après une période où "la chute de production a été beaucoup plus importante que la baisse des ventes".

Mesures de relance

Les différentes mesures gouvernementales de soutien au secteur automobile (primes à la casse, incitations fiscales) ont également contribué à relancer le marché. Pour IHS Global Insight, ces aides vont contribuer à la vente de 2,5 millions de voitures dans le monde cette année, soit une voiture sur 20. Rien qu'en Europe, les primes à la casse devraient peser pour plus d'un million de voitures, dont 750.000 en Allemagne.

Reprise plus rapide en Amérique du Nord

Dans ce contexte, IHS Global Insight envisage une reprise plus rapide du marché automobile en Amérique du Nord, dès 2010, tandis que l'Europe occidentale devrait rester orientée à la baisse. Pour Colin Couchman, directeur Europe, le marché ouest-européen devrait se situer à 12,2 millions d'unités en 2009 (-10%) malgré les primes à la casse, puis à 11,4 millions en 2010 (-6,5%). Une reprise soutenue n'est pas attendue avant la deuxième moitié de 2010. En Amérique du Nord, IHS Global Insight estime que le marché est "près du point bas" et que "le deuxième semestre va montrer une légère amélioration", a indiqué George Magliano, directeur Amérique du Nord. Il table sur une reprise du marché en 2010 à 11,2-11,3 millions de voitures contre environ 9,7 millions attendus cette année, après 13 millions en 2008.