Le bâtiment craint pour la TVA réduite

©2006 20 minutes

— 

La TVA réduite dans le bâtiment ne tient plus qu'à un fil

L'Union européenne « n'arrêtera pas la négociation tant qu'il n'y aura pas de solution » pour les 25 Etats membres, a déclaré hier le ministre autrichien des Finances, Karl-Heinz Grasser, à l'issue d'une rencontre à Paris avec son homologue français Thierry Breton

La Pologne a stupéfié ses partenaires, lundi soir, en rejetant le compromis accepté par tous les autres

Ce dernier prévoyait, pour certaines activités, un taux de TVA inférieur au minimum européen de 15 %

Mais pour la Pologne, il oubliait le plus important : la construction neuve

Les professionnels français du bâtiment s'arrachent les cheveux

La dérogation dont ils bénéficient actuellement pour appliquer une TVA à 5,5 % dans la rénovation a expiré le 31 décembre, les plongeant dans l'incertitude

Sans taux réduit, la Fédération française du bâtiment prévoit la suppression de 80 000 emplois

« Ce taux s'applique tant que les négociations se poursuivent au niveau européen », a déclaré le ministre de l'Economie

Mais en cas d'échec, la Commission a prévenu qu'elle demanderait aux Etats membres de revenir à 15 %, « dans un délai raisonnable »

Angeline Benoit

exigences « Nous avons considérablement réduit nos aspirations », a estimé hier la ministre des Finances polonaise, Zyta Gilowska, se disant prête à trouver un compromis avec ses partenaires.