Graphique du Dow Jones le 6 mai 2010
Graphique du Dow Jones le 6 mai 2010 — DR

BOURSE

La panique à Wall Street due à une faute de frappe d'un trader?

La place américaine a joué aux montagnes russes, jeudi...

Confondre milliard et million, c'est ballot. Pourtant, une simple faute de frappe entre un 'b' et un 'm' serait l'élément déclencheur de la panique à Wall Street jeudi, selon CNBC. Un trader aurait en effet par erreur passé un ordre pour vendre des «billions» (milliards) d'actions Proctor&Gamble, et pas des millions.

Ajoutez au cocktail la nervosité due à la crise grecque, et quelques minutes et un effet boule de neige plus tard, tout le monde est pris d'une fièvre vendeuse. Wall Street décroche subitement de 10%, perdant près de 1.000 points pour sa plus forte baisse en séance. La dernière demi-heure se termine sur les nerfs, et la Bourse américaine ne clôt finalement «que» sur une baisse de 3%.

Une enquête est en cours. Proctor&Gamble, qui dévissé de près de 25% sur le moment (pour finir à -2,2%) a signalé «une erreur» dans sa cotation. Cardiaque, s'abstenir.