Record pour les ventes en ligne en 2022, avec 146,9 milliards d’euros dépensés sur Internet

E-Commerce Les trois sites les plus visités en France sont Amazon, Leboncoin et Vinted

20 Minutes avec AFP
— 
Colis en carton  de chez AMAZON    France 2022//07GILEMICHEL_IMG_7972/2205091040/Credit:GILE Michel/SIPA/2205091052
Colis en carton de chez AMAZON France 2022//07GILEMICHEL_IMG_7972/2205091040/Credit:GILE Michel/SIPA/2205091052 — GILE Michel/SIPA

Les Français n’ont jamais autant fait leurs courses en ligne qu’en 2022. L’année dernière, ils ont dépensé 146,9 milliards d’euros sur Internet, un montant en hausse de 13,8 % par rapport à 2021. Et un nouveau record, selon la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

« C’est l’équivalent du secteur automobile ou du BTP », a souligné le délégué général de la Fevad Marc Lolivier lors d’une conférence de presse au ministère de l’Economie. L’année dernière, 2,3 milliards de transactions ont été réalisées sur les sites de vente en ligne en France, soit 6,5 % de plus qu’en 2021, a détaillé Marc Lolivier.

Cette croissance est « tirée par les services, et notamment les transports, le tourisme et les loisirs » qui ont bondi de 61 % par rapport à 2021 (et de 50 % par rapport à 2019, année précédant la pandémie), a souligné le délégué général, s’appuyant sur un double panel, celui de plus d’une centaine de sites « leaders » du e-commerce et celui des plateformes sécurisées de paiement de 200.000 sites marchands.

Les influenceurs ont dépassé la pub

Les ventes de produits se replient en revanche de 7 % par rapport à 2021 mais demeurent en hausse de 33 % par rapport à 2019. « La barre des 200 milliards d’euros (de chiffre d’affaires sur Internet en France) devrait être atteinte en 2025 », a avancé Marc Lolivier. En moyenne, un cyberacheteur français a dépensé 3.515 euros en ligne l’an dernier, passant plus d’une commande par semaine. Les trois sites les plus visités en France sont Amazon, Leboncoin et Vinted, a précisé Marc Lolivier.



Pour la première fois, la Fevad a commandé à l’institut Odoxa un focus sur les comportements d’achat de la génération Z, les 12-25 ans, réalisé auprès de 1.440 cyberacheteurs dont 609 jeunes. Les 12-25 ans sont 48 % à réaliser plus de la moitié de leurs achats sur Internet, soit davantage que la population générale (28 %), a indiqué la directrice générale d’Odoxa Céline Bracq.

Sur l’éco-responsabilité, 8 jeunes cyberacheteurs sur 10 déclarent « privilégier la qualité à la quantité » et deux sur trois avoir fait l’acquisition d’un produit reconditionné ou d’occasion en 2022. Les influenceurs sont davantage déterminants que la publicité dans leurs comportements d’achats, et les plus prescripteurs en France sont Squeezie, McFly et Carlito et Michou, a conclu Céline Bracq.