20 Minutes : Actualités et infos en direct
ESCROCSEn 2022, les Français pas épargnés par les arnaques aux crédits

Conso : Les sites d’arnaques aux crédits ou à l'épargne se sont multipliés en 2022

ESCROCSL’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution a listé 1.243 entités frauduleuses
Les conséquences financières de ces arnaques peuvent être dramatiques.
Les conséquences financières de ces arnaques peuvent être dramatiques.  - A. Gelebart  / 20 Minutes
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

L’inflation partout, même chez les arnaqueurs… Le gendarme des banques a annoncé mercredi avoir inscrit l’an dernier sur sa « liste noire » 3 % de sites en plus que par rapport à l’année dernière. Au total, 1.243 sites ou entités proposant, en France, des produits financiers (crédits, livrets d’épargne…) sans y être autorisés, ont été épinglés.

La « quasi-totalité » des offres frauduleuses « concerne de faux crédits ou livrets d’épargne et, pour plus de 56 % d’entre elles, usurpent l’identité d’un établissement ou d’un intermédiaire financier dûment autorisé à commercialiser de tels produits », explique l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). D’autres produits sont concernés comme des services de paiement et des contrats d’assurance.

Liste non exhaustive

L’ACPR, parfois secondé de l’Autorité des marchés financiers (AMF), met régulièrement en garde le grand public contre l’augmentation des escroqueries autour des produits financiers.

De manière générale, les produits aux conditions financières « beaucoup plus attractives que celles des établissements traditionnels », les placements « à la fois très rentables et sans risque de perte en capital, permettant de gagner rapidement beaucoup d’argent » doivent être considérés comme louches.



L’Autorité signale par ailleurs que la liste noire « crédits, livrets d’épargne, services de paiement et assurances » ne peut être exhaustive « dans la mesure où de nouveaux sites non autorisés apparaissent régulièrement sur Internet ».

Sujets liés