Airbus va « rater de peu » son objectif de livraisons d’avions pour 2022

ATTERRISSAGE L’objectif annoncé de 700 avions livrés par Airbus en 2022 ne sera pas atteint, en raison des difficultés d’approvisionnement que cause encore la pandémie de Covid-19

20 Minutes avec AFP
— 
565 appareils ont été livrés par l'avionneur à fin novembre. Illustration.
565 appareils ont été livrés par l'avionneur à fin novembre. Illustration. — Thomas Samson

« De peu », mais l’objectif d’Airbus de livrer 700 avions cette année ne sera pas atteint, reconnaît le constructeur européen dans un communiqué diffusé ce mardi. L’avionneur avait pourtant réitéré fin octobre son ambition d’atteindre ce chiffre rond. Mais, en dépit de la poursuite de la remontée en cadence de la production avec 68 appareils livrés en novembre, le total de 565 sur les onze premiers mois ne permet pas d’envisager d’atteindre les 700 en quatre semaines. Airbus explique être resté confronté aux difficultés de sa chaîne mondiale de fournisseurs, toujours fragilisés par la pandémie de Covid-19.



Le groupe indique également que, dans la mesure où cet « environnement complexe [va] persister plus longtemps que prévu », il ajustera aussi la montée en cadence sur les chaînes production de la famille des A320 (A319, A320 et A321). Il produira 65 unités par mois en 2023 mais aussi en 2024, et l’objectif de 75 avions par mois, prévu pour répondre à la demande forte des compagnies aériennes, sera atteint « au milieu de la décennie ».

Airbus a cependant maintenu ses ambitions financières pour 2022 et vise toujours un bénéfice opérationnel ajusté de 5,5 milliards d’euros.