Minima sociaux : Le nombre d’allocataires en baisse en 2021

soutien Cette baisse est encore plus marquée pour le RSA

20 Minutes avec AFP
— 
Les treize accueils de la CAF du département recevaient, en moyenne, entre 3 000 et 4 000 allocataires chaque jour.
Les treize accueils de la CAF du département recevaient, en moyenne, entre 3 000 et 4 000 allocataires chaque jour. — P.Magnien / 20 Minutes

Le nombre d’allocataires de minima sociaux en France, qui avait augmenté de 4,4 % en 2020 du fait de la crise du Covid-19, s’est replié de 3,4 % en 2021, relève le service statistique des ministères sociaux dans une étude parue mercredi. Cette baisse est encore plus marquée pour le RSA : le nombre de foyers allocataires du revenu de solidarité active a reculé de 6,2 % en un an, après une hausse de 7,4 % en 2020, indique la Drees. Fin 2021, le RSA était perçu par 1,93 million de foyers, soit 3,87 millions de personnes ou 5,7 % de la population française.

L’allocation de solidarité spécifique (ASS, perçue par les chômeurs en fin de droits), a connu une évolution comparable, avec une hausse de 0,9 % des bénéficiaires en 2020, suivie d’une baisse de 9,3 % en 2021. Elle était perçue fin 2021 par 321.900 personnes.

Le minimum vieillesse voit ses effectifs continuer à croître

Le minimum vieillesse, en revanche, a vu ses effectifs continuer à croître de 3,4 %, mais moins qu’en 2020 (+5,6 %). Quant aux bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), leur nombre a augmenté de 1,2 % en 2021, soit son taux de croissance annuel le plus faible depuis 2007, observe la Drees.


Le net repli du nombre d’allocataires du RSA a entraîné en 2021 une baisse de 3,2 % en euros constants (-1,6 % en euros courants) des dépenses totales liées aux minima sociaux, qui avaient bondi de 6,9 % lors de la première année de l’épidémie de Covid.

Enfin, la Drees note une légère augmentation (de 0,9 %) du nombre de bénéficiaires de la prime d’activité, versée aux travailleurs modestes. Fin 2021, 4,62 millions de foyers en bénéficiaient, soit 9,06 millions de personnes (ou 13,4 % de la population) en tenant compte des conjoints et personnes à charge.