Loire-Atlantique : Le repreneur de la laiterie Candia promet de créer « 150 emplois en trois ans »

RECONVERSION Une entreprise de logistique va racheter le site de Campbon, qui doit fermer ses portes en 2023

J.U.
Une usine de lait (illustration).
Une usine de lait (illustration). — Philippe HUGUEN / AFP

L’annonce de sa fermeture par la coopérative Sodiaal en février dernier avait provoqué un choc pour ses 160 salariés et l’ensemble du territoire. Si la laiterie Candia de Campbon (Loire-Atlantique) n’a plus que quelques mois à vivre, le site ne restera pas vide très longtemps. Lundi, après plusieurs mois de recherches et quatre « marques d’intérêt », le repreneur récemment choisi a été officiellement présenté.

Il s’agit de l’entreprise de logistique FM Logistic qui rachètera l’intégralité des bâtiments, indique la préfecture de Loire-Atlantique. Présent en France et à l’étranger, ce gros groupe exploite déjà dans le pays une trentaine de plateformes logistiques (comme à L’Herbergement en Vendée) depuis lesquelles elle alimente les grandes enseignes en produits variés.

« Le choix s’est porté sur cette entreprise du fait de son profil, le contenu, la pérennité et la solidité du projet envisagé, ainsi que la perspective de création de 150 emplois sur trois ans, soit quasiment l’équivalent des emplois supprimés à Candia », précise la préfecture. A voir si ce timing conviendra aux salariés pour certains en recherche urgente d’emploi.