Grève : La menace d’un mouvement social à Noël plane sur le secteur aérien français

Revendications Les menaces de grève pour les salaires et les conditions de travail se multiplient dans un secteur qui n’a pas encore totalement surmonté les effets de la crise sanitaire

20 Minutes avec AFP
— 
Des syndicats du personnel d'Air France ont prévu de se mobiliser du 22 décembre au 2 janvier.
Des syndicats du personnel d'Air France ont prévu de se mobiliser du 22 décembre au 2 janvier. — Massimo Insabato

Des avions en nombre suffisant à Noël en France ? Après le personnel d’Air France, les hôtesses et stewards de la filiale française d’easyJet ont menacé de déclencher un mouvement social au moment des fêtes tandis que la compagnie basée au Royaume-Uni s’est dite prête ce lundi à poursuivre le dialogue.

Aucun préavis de grève n’a encore été formellement déposé au sein du transporteur « low cost », contrairement à Air France où des syndicats de personnels navigants de cabine (PNC) ont prévu de se mobiliser du 22 décembre au 2 janvier sur fond de conflit social autour de leur accord collectif.

Mais les syndicats et la direction d’easyJet se sont séparés jeudi dernier sur un échec des négociations annuelles obligatoires (NAO), selon un délégué syndical du personnel navigant commercial (SNPC).

Après Air France, Easy Jet menace de se mettre en grève

Le SNPNC a mis en garde contre « un risque très important d’arrêt de travail du personnel navigant commercial pendant les fêtes de fin d’année » et « exhorté la direction à reconsidérer sa position »

« Évidemment, on fait le maximum pour éviter toute grève qui impacterait nos clients », a promis pour sa part Bertrand Godinot, directeur général d’EasyJet. La compagnie aérienne emploie 1.800 personnes sous contrat français dont 1.000 stewards et hôtesses.

Même engagement au dialogue de la part de la direction d’Air France, qui affirme que « la négociation est toujours en cours », l’objectif étant « d’atteindre un nouvel accord ».



Après avoir perdu plus de 10 milliards d’euros cumulés en raison du Covid-19 en 2020 et 2021, le groupe Air France-KLM a réalisé un bénéfice net de 232 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2022, mais sa situation financière reste précaire.