Carburants : Les prix à la pompe retombent

Yoyo Après s’être envolés la semaine dernière lors des rabotages sur les remises à la pompe, les prix des carburants routiers ont baissé la semaine dernière selon les chiffres publiés ce lundi par le gouvernement

20 Minutes avec AFP
— 
Une station service de Cannes, le 14 octobre 2022.
Une station service de Cannes, le 14 octobre 2022. — SYSPEO/SIPA

A la pompe, les prix font du yoyo. Après une hausse la semaine dernière lors du rabot sur les ristournes, le coût des carburants routiers est reparti à la baisse, selon les chiffres communiqués ce lundi par le gouvernement.

Dans les stations-service françaises, le gazole s’est vendu au prix moyen de 1,8611 euro le litre, soit 4,48 centimes de moins que la semaine précédente, selon des chiffres du ministère de la Transition énergétique arrêtés vendredi et publiés lundi.

L’essence sans plomb 95 perdait pour sa part 2,63 centimes, affichée à la pompe à 1,7565 euro le litre en moyenne, et le sans-plomb 95-E10 était en baisse de 3,62 centimes, vendu à un prix moyen national de 1,7152 euro le litre.

En 2023, l’exécutif prévoit une aide ciblée

Les prix à la pompe ont tendance à baisser depuis le milieu du mois d’octobre, même s’ils sont ponctuellement remontés mi-novembre après la baisse des remises de l’Etat et de TotalEnergies sur le litre de carburant. Désormais de 10 centimes chacune, elles resteront en vigueur jusqu’au 31 décembre.

Pour 2023 le gouvernement prévoit une aide ciblée sur certains automobilistes « qui ont du mal à joindre les deux bouts », avait affirmé le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, sans fournir plus de précisions.