Réunis en Thaïlande, les 21 pays de l’Apec parlent Ukraine et pandémies

sommet Les dirigeants des pays du forum de Coopération économique pour l’Asie-Pacifique sont réunis à Bangkok jusqu’à vendredi

20 Minutes avec AFP
— 
Le président français Emmanuel Macron visite le Jim Thompson House Museum à Bangkok, le 17 novembre 2022, en marge du sommet de coopération économique Asie-Pacifique (Apec).
Le président français Emmanuel Macron visite le Jim Thompson House Museum à Bangkok, le 17 novembre 2022, en marge du sommet de coopération économique Asie-Pacifique (Apec). — AFP/Jacques WITT

Au menu ? La lutte contre les pandémies et les bouleversements mondiaux déclenchés par la guerre en Ukraine. Les 21 dirigeants des pays du forum de Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (Apec) ont rendez-vous à Bangkok jeudi et vendredi. Parmi eux, le président français Emmanuel Macron et le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, en tant qu’invités. Le président chinois Xi Jinping est lui aussi attendu ce jeudi à Bangkok, quelques jours après un face à face historique avec Joe Biden à Bali.

Lors de leur rencontre lundi, les deux dirigeants ont cherché à apaiser les vives tensions entre les deux pays même si de nombreux sujets de discorde demeurent. Ce ton conciliant entre les deux hommes est de nature à rassurer les membres de l’APEC, de plus en plus inquiets à l’idée de devoir prendre parti entre les deux plus grandes économies du monde.

Relancer les ambitions de la France en Asie-Pacifique

Le sommet de l’Apec est le dernier rendez-vous d’une quinzaine de jours intenses du point de vue diplomatique en Asie, après le G20 à Bali et une réunion des dirigeants de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) à Phnom Penh, la semaine dernière.

Parallèlement au sommet principal, Xi devrait avoir des entretiens bilatéraux avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida, la première rencontre du président chinois avec un dirigeant japonais depuis 2019. Quant à Emmanuel Macron, il va tenter durant cette réunion de deux jours de relancer les ambitions stratégiques de la France en Asie-Pacifique, mises à mal par la crise avec l’Australie autour d’un mégacontrat de sous-marins en 2021.