Lithium : L’une des plus grandes mines d’Europe va voir le jour dans l’Allier d’ici 2027

Extraction Le projet « Emili » aidera l’Europe à se défaire de sa dépendance quasi-complète à l’égard de la Chine pour le lithium

20 Minutes avec AFP
— 
Lithium: La France ouvrira sa première mine d'ici 2027 — 20 Minutes

Le groupe de minéraux industriels Imerys a annoncé, lundi, la mise en exploitation minière d’ici 2027 d’un gisement de lithium (poudre blanche qui enivre l’industrie des batteries électriques et devrait permettre aux voitures de se sevrer du pétrole émetteur de CO2) dans le département français de l'Allier. Cette mine sera « l’une des plus grandes » d’Europe et servira à accélérer la transition énergétique en alimentant l’industrie des voitures électriques.

Le projet « Emili », annoncé lundi matin par le groupe français de minéraux industriels Imerys, aidera l’Europe à se défaire de sa dépendance quasi-complète à l’égard de la Chine pour le lithium nécessaire aux batteries des voitures électriques. Ces voitures sont censées être les seuls véhicules neufs à pouvoir être vendus dans l’Union Européenne à partir de 2035.

Des « concentrations » de lithium « très attractives »

L’investissement envisagé s’élève à un milliard d’euros pour exploiter, pendant au moins 25 ans, un gisement dont les « concentrations et quantités » ont été jugées « très attractives » au terme de 18 mois de sondages souterrains et d’études ; a indiqué Imerys dans un communiqué.