Appel à l'arrêt des raffineries Le 15 avril

SOCIAL La CGT veut mettre la pression sur les négociation qui doivent se tenir ce jour là...

Avec agence

— 

B.CHIBANE / SIPA

Faire jouer la carte de la solidarité pour amplifier la mobilisation. La CGT, majoritaire dans la branche pétrole, a appelé hier les salariés des treize raffineries françaises à faire grève le 15 avril prochain. La date n'a pas été choisie par hasard. Elle correspond au jour où se tiendra la table ronde sur l'avenir du raffinage en France, organisée par le gouvernement, en présence, notamment, du directeur général de Total, Christophe de Margerie.

 

Une réunion importante ce jeudi

 

Cette décision intervient après l'annonce mardi par la direction de Total de la fin de ses activités de raffinage à Dunkerque, dans la raffinerie des Flandres. Bien que le groupe ait assuré que les 370 emplois de la raffinerie seraient maintenus via des projets de reconversion industrielle, la colère des salariés n'est pas retombée et ils poursuivent leur grève sur le site. Reste à savoir s'ils seront rejoints par leurs confrères. Plusieurs syndicats de Total doivent se réunir ce jeudi pour prendre une position commune sur ce point. W