L'absence de Nicolas Sarkozy au salon de l'agriculture fait polémique

ECONOMIE Alors que le secteur traverse une grave crise, les agriculteurs auraient apprécié avoir le soutien du président de la République...

Avec agence

— 

Sacrifiant à la tradition, le président de la République, Nicolas Sarkozy, avait inauguré le salon le 21 février.
Sacrifiant à la tradition, le président de la République, Nicolas Sarkozy, avait inauguré le salon le 21 février. — Gerard Cerles AFP/Archives

Le salon international de l'agriculture, la grand'messe annuelle du secteur, ouvre ses portes ce samedi à Paris dans une ambiance lourde et pourrait être l'occasion pour certains agriculteurs de manifester leur désarroi. D’autant que le salon commence par une polémique. Contrairement aux deux années précédentes, Nicolas Sarkozy n'inaugurera pas le salon.

Une absence mal vécue par certains syndicats et surtout la FNSEA, alors que le secteur est en panne. Le principal syndicat agricole français estime que le président a «beaucoup de difficultés avec le monde paysan» qui traverse la crise la plus importante de ces trente dernières années. Des difficultés qui étaient notamment ressorties, lors du fameux épisode du «casse toi pauv'con» lancé par Nicolas Sarkozy au salon de l'agriculture en 2008. Pour la vidéo, dont on ne se lasse pas, c'est par ici. Le chef de l'Etat sera toutefois présent le dernier week-end, probablement le 6 mars, selon l'Elysée.

>> Les politiques au salon de l'Agriculture en images, c'est par ici

Les agriculteurs «ne seront pas déçus» et ils ««auront des signes de soutien fort» lors de la visite présidentielle, a assuré le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, qui inaugure le salon samedi matin, avec le nouveau commissaire européen à l'Agriculture, le Roumain Dacian Ciolos.

Le salon devrait malgré tout rester un grand événement populaire. 700.000 visiteurs sont attendus dans «la plus grande ferme de France» pour admirer les plus beaux spécimens des élevages français ou goûter aux meilleurs produits des terroirs.

Le salon, qui se tient jusqu'au 7 mars porte de Versailles, est placé cette année sous le signe de la recherche et l'innovation, susceptibles de redonner de la compétitivité à un secteur en perte de vitesse.

Et vous , ça vous tente d'aller au salon de l'agriculture? Dites-le nous en cliquant ici.

Et envoyez-nous vos photos, en cliquant là.

PRATIQUE
Pour venir au salon, il faut compter 12 euros pour les adultes et 6 euros pour les étudiants et les enfants. L'entrée est gratuite pour les moins de 6 ans.