« L'austérité brutale serait contre-productive »

— 

Comment expliquer la chute soudaine des Bourses ?

Je ne crois pas au hasard. Il s'agit d'une attaque concertée des marchés contre les tentatives de régulation financière qui ont suivi la crise de 2008. C'est un signal contre les économies interventionnistes, pour leur imposer un serrage de vis draconien des dépenses publiques.

Mais l'endettement actuel

de certains pays n'est-il pas dangereux ?

L'Union européenne peut très bien faire face à condition de se concerter. Le déficit public moyen dans la zone euro est de 6,1 % du produit intérieur brut contre 11,2 % aux Etats-Unis. Au lieu de stigmatiser des pays comme la Grèce, il faut de l'entraide et un assainissement pragmatique. L'austérité brutale peut provoquer de nouvelles émeutes, ce serait contre-productif. W

Recueilli par A. B.

*Editions Jets d'encre, novembre 2009.