La méthode Toyota plombe aussi PSA

— 

Les déboires de Toyota touchent désormais PSA. Le constructeur français a annoncé samedi qu'il allait rappeler jusqu'à 100 000 Peugeot 107 et Citroën C1, produites entre février 2005 et août 2009 dans son usine tchèque de Kolin. Le groupe a relevé les mêmes défauts sur les pédales d'accélération que le numéro un mondial Toyota, avec lequel il partage cette usine.

Ce constat survient alors que le japonais se voit obligé de rappeler des millions de voitures (huit modèles) aux Etats-Unis, au Canada, en Chine et en Europe pour cette raison. A tel point que le président du groupe, Akio Toyoda, s'est excusé samedi en personne pour ce problème. Si la direction de PSA affirme agir à titre « préventif », les syndicats sont plus critiques. Pour la CGT de Peugeot-Sochaux (Doubs), cet épisode illustre « les limites du toyotisme », une méthode de production qui impose « un minimum de temps d'étude et de conception, de moyens, de personnel et de salaire ». W