La taxe sur les bonus va rapporter 360 millions d'euros

ECONOMIE C'est Christine Lagarde qui le dit...

C.C. avec agence

— 

T.SCHWARZ / REUTERS

La taxe sur les bonus devrait rapporter 360 millions d'euros, estime la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, dans une interview au Figaro ce mardi.

«Nous escomptons une rentrée de 360 millions dont 270 millions seront consacrés à alimenter le Fonds de garantie des dépôts pour renforcer la sécurité des déposants», précise-t-elle dans cet entretien.

«Taxer à hauteur de 50% tous les bonus»

Après avoir été transmis au Conseil d'Etat, ce texte qui devrait être appliqué à la fin du premier trimestre prévoit «de taxer à hauteur de 50% tous les bonus quel que soit leur mode de distribution et quel que soit le calendrier», explique la ministre de l'Economie.

«Cette disposition s'appliquera, comme au Royaune-Uni, aux bonus supérieurs à 27.500 euros réalisés par les opérateurs de marché payés depuis la France», ajoute Christine Lagarde. Selon la ministre, «les banques devront payer la taxe pour environ 2.500 de leurs salariés».

Valable uniquement en 2010


Cette taxe devrait être uniquement valable en 2010 «à ce stade», a indiqué la ministre qui estime que les banques n'auraient pas pu engranger autant de bénéfices ces derniers mois «sans les concours exceptionnels de l'Etat».

Le porte-parole du Parti socialiste, Benoît Hamon, a réagi ce mardi sur France Info, appelant à ce que cette somme soit utilisée à des fins de «solidarité». Il propose notamment de la transformer en «indemnisation pour les chômeurs en fin de droit, comme cela se fait en Grande-Bretagne».