Dubaï fait plonger les émirats

— 

Lundi noir dans le désert. Les Bourses de Dubaï et Abu Dhabi ont sévèrement décroché hier, cinq jours après l'annonce des difficultés financières de Dubaï. Le petit émirat a en effet accumulé des dettes colossales (90 milliards de dollars) et demande à ses créanciers un délai de paiement de six mois. Malgré les engagements de la Banque centrale des Emirats arabes unies et des émirats voisins, la démesurée Dubaï n'a pas réussi à rassurer les investisseurs. Ces derniers s'inquiètent également d'une désolidarisation du gouvernement des sociétés endettées dont elle est pourtant propriétaire. Les autres Bourses du Golfe étaient fermées hier, tandis que celle du Caire a clôturé sur une baisse de 8 %. W