La Poste: appel à la grève le 24 novembre

SOCIAL Contre le projet de loi transformant le statut de La Poste en société anonyme...

C. F. avec agence

— 

 Une personne marche devant des boites aux lettres près d'un point de vote installé devant un bureau de poste dans le cadre de la "votation citoyenne" sur l'avenir de la Poste, le 3 octobre 2009, à Paris.
 Une personne marche devant des boites aux lettres près d'un point de vote installé devant un bureau de poste dans le cadre de la "votation citoyenne" sur l'avenir de la Poste, le 3 octobre 2009, à Paris. — AFP / JOEL SAGET

Cinq syndicats de La Poste (CGT, CFDT, FO, Sud et CFTC) ont appelé l'ensemble des postiers à la grève le mardi 24 novembre contre le projet de loi transformant le statut de La Poste en société anonyme.

>> Les raisons de la colère des employés, c'est à lire ici

«Au regard de l'attitude du gouvernement et de La Poste dans leur volonté de poursuivre le processus législatif de présentation du projet de loi transformant le statut de La Poste en société anonyme et ouvrant son capital», les syndicats ont décidé «d'appeler nationalement les postiers à la grève le 24 novembre», précise un communiqué commun des cinq syndicats, représentant près de 95% des postiers.

Des préavis de grève reconductible

Cette annonce intervient au lendemain de l'adoption en première lecture par le Sénat du projet de loi sur le statut de La Poste après huit jours consécutifs de marathon parlementaire marqué par une bataille d'amendements menée par les sénateurs de gauche opposés à cette réforme.

Certains syndicats (Sud, FO et CFTC) ont déjà prévu de poser des préavis de grève reconductible, d'autres (CGT et CFDT) préférant appeler à une seule journée de grève, le 24.

«Si le gouvernement persistait sur son objectif de faire voter cette loi», les organisations syndicales ont prévu de «créer les conditions d'une manifestation nationale dans la semaine du 13 décembre», précise le communiqué.