Le Web comme mode de recyclage

— 

Six internautes français sur dix ont acheté ou vendu au moins un objet entre particuliers sur le Web au cours des douze derniers mois, selon un sondage publié hier par l'institut OpinionWay et commandé par le site PriceMinister et La Poste. En 2008, ils étaient 56 %, selon les résultats du dernier baromètre. La principale raison invoquée pour vendre ou acheter sur le Web, avant même le prix, est que « cela réduit le gaspillage, cela évite de jeter, c'est comme du recyclage » ; cet argument est avancé par 49 % des personnes interrogées. Ensuite, 41 % relèvent que cela « revient moins cher à l'achat », 36 % que c'est un moyen de dénicher des articles rares ou épuisés. Près d'un tiers y voit la possibilité d'augmenter leurs revenus. « La préoccupation budgétaire reste forte en ces temps de crise », commente l'étude. Celle-ci a été réalisée en ligne auprès d'un échantillon de 1 109 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 à 65 ans, entre le 29 juin et le 7 juillet 2009. W