France Télécom change de n° 2

— 

La tête du n° 1 était demandée, c'est celle du n° 2 qui est tombée. Hier, Louis-Pierre Wenes a quitté ses fonctions à la direction générale de France Télécom. Les syndicats lui reprochent d'avoir instauré « un management par la terreur » chez l'opérateur, qui déplore vingt-quatre suicides en un an et demi. C'est « la première mesure pour montrer la volonté de changer le mode de management de l'entreprise », se félicite Patrice Diochet, de la CFTC. Louis-Pierre Wenes est remplacé par Stéphane Richard, qui a rejoint l'entreprise en septembre et qui a vocation à en devenir PDG en 2011. W