nouveau suicide d'un salarié chez France Télécom

— 

L'hécatombe continue. Un salarié de France Télécom âgé de 51 ans s'est jeté du haut d'un viaduc autoroutier, hier en Haute-Savoie, après avoir écrit une lettre dénonçant le climat dans l'entreprise. C'est le vingt-quatrième suicide au sein de l'opérateur téléphonique en dix-huit mois. Signe du caractère ultrasensible de ce sujet, pour la première fois, le PDG Didier Lombard s'est « immédiatement » rendu sur le lieu de travail de l'employé. Marié et père de deux enfants, le salarié a laissé une lettre à l'intention de son épouse. Il y évoque « sa souffrance par rapport à son contexte professionnel », a expliqué le procureur de la République. Entendue par les gendarmes, l'épouse a expliqué que son mari était « très dépressif depuis plusieurs mois ». Il venait d'être muté vers un plateau d'appels, « connu pour être invivable, où les salariés sont de la chair à pâté », selon un syndicaliste. Le ministre du Travail, Xavier Darcos, a réagi en demandant à l'entreprise d'accélérer « les négociations sur la prévention des risques psychosociaux ». W