Sept milliards d'euros pour le fret

— 

Le gouvernement s'est engagé hier à consacrer plus de 7 milliards d'euros au fret ferroviaire d'ici à 2020. « Il est vital de développer le fret » ferroviaire afin de contrer l'envolée des prix du pétrole et de réduire l'émission de gaz à effet de serre « qui sont une catastrophe », a expliqué le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo. Autoroutes ferroviaires pour favoriser le transport de camions par le train, TGV fret reliant les aéroports, meilleure desserte des ports : le plan s'inspire des pistes proposées en juin par le rapport du député du Val-d'Oise, Yanick Paternotte (UMP). L'annonce de ce plan, qui pourrait être financé par le grand emprunt national devant être lancé par l'Etat en 2010, s'inscrit dans le droit fil du sommet du Grenelle de l'environnement de 2007. Il prévoit de faire passer la part des transports de marchandises alternatifs à la route de 14 à 25 % d'ici à 2022. Un défi alors que la part du rail dans le transport de marchandises n'a cessé de diminuer en France ces dernières années. W