La prime aux chômeurs de 500 euros ne trouve pas ses bénéficiaires

— 

Le manque de communication est mis en cause.
Le manque de communication est mis en cause. — S. POUZET / 20 MINUTES

Les chômeurs n'ont pas besoin de la prime de 500 euros. C'est ainsi que le gouvernement explique le fait que seulement 3 283 personnes l'aient reçue en cinq mois, alors qu'il avait prévu 234 000 bénéficiaires sur un an.

Décidée par le Président lors du sommet social du 18 février à l'Elysée et mise en place le 1er avril pour une durée d'un an, cette prime forfaitaire de l'Etat est destinée aux personnes qui n'ont pas assez cotisé pour toucher des indemnités chômage (au moins quatre mois) - actuellement, la moitié des inscrits à Pôle emploi ne bénéficient pas d'allocations Assedic. Ce versement unique peut être demandé une fois par tout salarié licencié après le 1er avril (ou en fin de CDD ou d'intérim), à condition qu'il ait travaillé au moins 305 heures (environ neuf semaines) dans les 28 mois précédents. Le dossier peut être envoyé à Pôle emploi jusqu'à six mois après le dernier jour de ce contrat, même si le chômeur a retrouvé un travail entre-temps.

Pour les syndicats, le faible nombre de bénéficiaires tient au fait que la communication est insuffisante auprès du public concerné et au sein de Pôle emploi. De fait, sur le site Internet de l'organisme regroupant l'ANPE et les Assedic, il faut aller chercher le descriptif du dispositif dans la rubrique « Aides à l'embauche pour les publics spécifiques », car il ne figure pas dans les pages « Votre allocation ». W

A. B.