Des salariés de Serta menacent de déverser des produits toxiques dans la Seine

SOCIAL Ces chauffeurs routiers exigent 15.000 euros de primes de départ...

Avec agence

— 

Après la menace à la bonbonne de gaz, celle aux produits toxiques. Une soixantaine de salariés de l’usine de transports Serta à La Vaupalière, près de Rouen, menacent de déverser 8.000 litres de dodecylphenol, un produit toxique (additif pour carburants), dans le Cailly, un cours d’eau affluent de la Seine, révèle France Info ce jeudi matin.

Selon la radio, ces chauffeurs routiers exigent 15.000 euros de primes de départ. La société de transports Serta, qui emploie encore 160 personnes, est en redressement judiciaire depuis près d’un an, au bord de la liquidation. Le tribunal de commerce d’Evreux doit examiner son dossier ce jeudi, indique France Info.