Pas le carton annoncé

— 

Les magasins de prêt-à-porter ont fait état hier d'un début de soldes « pas très bon ». L'opération a démarré mercredi. A cause de la baisse du pouvoir d'achat et de la météo capricieuse, les commerçants se sont retrouvés avec d'importants stocks sur les bras. Pour les écouler, ils n'ont pas hésité à brader les produits à - 50 % en moyenne dès le premier jour, mais sans parvenir à attirer les clients autant que souhaité, ont indiqué hier la Fédération des enseignes de l'habillement (FEH, chaînes de prêt-à-porter), la Fédération nationale de l'habillement (FNH, indépendants) et le Conseil national des centres commerciaux. W