Chez British Airways, on y va de sa poche

— 

Ils ont accepté de renoncer à leur paie pour sauver la boîte. Près de 7 000 employés de British Airways (BA) ont consenti à des réductions de salaire sous forme de travail à temps partiel, de congés sans solde ou de semaines de travail non rétribué pour aider l'entreprise à combler ses pertes, a annoncé hier la compagnie aérienne britannique. « Chaque personne a apporté sa contribution sur la base du volontariat », a indiqué une porte-parole. Parmi ces salariés, 4 000 ont opté pour des congés sans solde, profitant parfois de l'opportunité pour se consacrer à leurs enfants ou voyager, et 800 ont accepté de travailler sans être payés pour des périodes d'une semaine à un mois. Dans certains cas, la perte de revenu doit être lissée dans le temps. Ces mesures devraient permettre à BA d'économiser jusqu'à 12 millions d'euros. D'ici à la fin de l'année, le groupe pourrait proposer à nouveau des mesures similaires à ses employés qui ne se sont pas encore portés volontaires. W

Angeline Benoit