Epargne : LDDS, Livret jeune, Livret Bleu… Quels sont les livrets d’épargne qui ont augmenté au 1er août 2022 ?

PLACEMENT Alors que le taux du Livret A est passé de 1 à 2 % le 1er août, des changements sont également à prévoir du côté d’autres placements bancaires

Noémie Penot
— 
Les taux de plusieurs livrets d'épargne réglementée ont augmenté le 1er août 2022 (illustration).
Les taux de plusieurs livrets d'épargne réglementée ont augmenté le 1er août 2022 (illustration). — Canva
  • Le livret A a vu son taux de rémunération passer de 1 à 2 % au 1er août.
  • Avec lui, plusieurs autres livrets vont également être mieux rémunérés, mais ce ne sera pas le cas du PEL.
  • « 20 Minutes » fait le point sur vos produits d’épargne favoris.

Alors que l’inflation dévore toujours plus le porte-monnaie des Français (6,1 % en juillet sur toute l’année 2022), la hausse du taux du livret A de 1 à 2 %, ce lundi, n’est pas arrivée seule. Elle s’est accompagnée de la hausse du taux d’autres placements bancaires. Livret de développement durable et solidaire (LDDS), Livret d’épargne populaire (LEP), Livret jeune… 20 Minutes fait le point sur la hausse des taux de l’épargne réglementée.

Livret de développement durable et solidaire

Le 1er août 2022, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a augmenté de 1 % à 2 %, tout comme le Livret A. Pour rappel, son plafond est de 12.000 euros, hors intérêts versés par la banque, et il peut être cumulé avec ce dernier.

Livret jeune

Bonne nouvelle pour les jeunes épargnants de 12 à 25 ans : la rémunération du Livret jeune va également être revalorisée. A la différence des autres, l’Etat n’intervient pas sur son taux et en laisse la responsabilité aux banques. Par contre, ce taux ne peut pas être inférieur à celui du livret A. Il est donc lui aussi passé à 2 % minimum. Quant au plafond, il s’élève à 1.600 euros.

Livret d’épargne populaire (LEP)

Il s’agit là du « placement le plus efficace pour protéger l’épargne contre l’inflation », assure Bruno le Maire, ministre de l’Economie et des Finances. Et il est aussi « complètement protégé contre l’inflation » sur laquelle il est indexé, d’après François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France.

Le LEP, dépeint par le gouvernement comme une arme contre la hausse généralisée des prix, a connu, le 1er août dernier, la hausse de rémunération la plus importante. Alors qu’il s’élevait à 2,2 %, le taux du Livret d’épargne populaire est officiellement passé à 4,6 % au 1er août 2022. L’ouverture d’un LEP se fait sous conditions de domicile et de revenus et son plafond est de 7.700 euros.

Livret Bleu du Crédit Mutuel

Le Livret Bleu est uniquement distribué par le Crédit Mutuel. Il fonctionne presque comme le Livret A, à la différence d’être régi par sa banque directement. A compter du 1er août, son taux de rémunération est passé lui aussi de 1 à 2 %.

Compte épargne logement (CEL)

Le Compte épargne logement peut être revalorisé deux fois par an, le 1er février et le 1er août, sur la base des 2/3 du Livret A. Au début du mois, le taux du CEL est passé de 0,75 % à 1,25 %. L’épargne accumulée, disponible immédiatement à la différence d’un PEL, permet d’obtenir, sous conditions, un prêt immobilier ou un prêt travaux et une prime d’Etat.

Le Plan épargne logement (PEL)

C’est devenu le mauvais plan en matière d’épargne, alors qu’il est traditionnellement très utilisé par les Français. Le Plan d’épargne logement n’a pas eu droit à une revalorisation. Fixé à 1 % depuis six ans, le taux de ce dernier n’a pas augmenté au 1er août 2022. La rémunération de ce livret plafonné à 61.200 euros pourrait tout de même connaître une hausse, mais elle ne sera pas effective avant 2023.