Face aux tensions, pas de panique

— 

Ne pas rester sans rien faire. Lorsqu'une personne est victime

de troubles du sommeil et/ou gastriques, qu'elle ne sait plus ce qu'elle fait et que le stress est donc permanent, « elle doit d'abord consulter son médecin traitant », indique Michel Vallée, psychosociologue.

Parfois, de l'exercice physique ou du repos suffisent. Si le mal-être persiste, le salarié peut s'adresser au médecin du travail, qui le conseillera sur l'aménagement de ses horaires de travail ou sur la façon de gérer ses relations avec ses collègues. Il est aussi utile d'en parler en interne, à sa hiérarchie ou au service des ressources humaines. Enfin, le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l'entreprise peut être saisi. « L'important est de ne pas rester isolé », conclut le psychosociologue. W

Johanna Sitter