Vague de chaleur : Comment rafraîchir sa maison ?

VIE PRATIQUE Voici quelques conseils pour éviter de subir la canicule de plein fouet et conserver un maximum de confort dans sa maison

Lauren Ricard pour 20 Minutes
— 
Une maison bien isolée est mieux protégée
Une maison bien isolée est mieux protégée — iStock/ City Presse

Dans certaines régions, la chaleur atteint parfois de telles températures que le bien-être et même la santé sont mis à mal. Dégradation de la qualité du sommeil, nausées, maux de tête, déshydratation… chez les personnes âgées et fragiles, les conséquences peuvent même être dramatiques.

Garder votre maison au frais devient alors un impératif. Très énergivore, la climatisation peut vite peser sur vos dépenses énergétiques, sans parler de son impact environnemental important. Mais il existe plusieurs alternatives pour apporter de la fraîcheur dans votre intérieur. 

Ces petits gestes qui font beaucoup

Si vous ne disposez pas du temps ni du budget adéquat pour réaliser des travaux permettant de garder votre habitat au frais, de petits gestes simples peuvent vous aider. Premier réflexe : faire entrer l'air frais en ouvrant grand vos fenêtres la nuit. En revanche, dès le début de la matinée et jusqu'au soir, gardez vos volets et fenêtres fermés afin d'éviter de faire pénétrer l'air chaud et les rayons du soleil. Si vous avez des stores, baissez-les afin de protéger vos vitrages. Autre geste simple : humidifier votre linge de maison ainsi que le sol de votre habitat et de votre terrasse. Vous pouvez par exemple passer une serpillière humide sur votre carrelage et pulvériser de l'eau fraîche sur vos rideaux.

Côté mobilier, vous pouvez investir dans un matelas à eau qui absorbera efficacement la chaleur pendant votre sommeil. Enfin, limitez autant que possible l'usage des appareils électriques qui ont tendance à dégager beaucoup de chaleur lorsqu'ils sont en fonctionnement. N'allumez que ceux dont vous avez absolument besoin, et débranchez tous les autres.

Végétaliser sa maison : la fraîcheur au naturel

Autre astuce permettant d'abaisser la température intérieure : les végétaux. Les plantes grimpantes sur vos murs, les arbres de votre jardin et même les fleurs de votre balcon rafraîchissent l'atmosphère grâce au phénomène d'évapotranspiration, où l'eau contenue dans le sol est relâchée dans l'air par les plantes.

Si vous êtes prêt à entreprendre un gros chantier, vous pouvez également choisir de végétaliser votre toiture. Le concept est simple : il consiste à couvrir votre toit d'une couche végétale, après l'avoir préalablement équipé d'une structure portante et rendu étanche. La toiture végétale peut réduire la température à l'intérieur de votre logement de 4 °C et, bon point pour l'environnement, elle assainit l'air en libérant de l'oxygène. À noter : cette solution n'est possible que si votre toit est plat ou très faiblement pentu.

Quels travaux réaliser ?

Si vous êtes prêt à investir, vous avez aussi la possibilité d'effectuer certains travaux afin de préserver la fraîcheur de votre logement. Gardez d'abord à l'esprit qu'une maison bien isolée est mieux protégée. Double vitrage, matériaux isolants et film solaire vous aideront à lutter contre les déperditions thermiques.

Sachez aussi que le blanc, qui réfléchit les rayons lumineux, est la meilleure des couleurs de revêtement extérieur lors des fortes chaleurs. Repeignez votre façade dans des tons clairs ou testez la technique « Cool roof », une membrane d'étanchéité blanche à poser sur le toit afin de gagner quelques degrés. Enfin, les systèmes de puits, permettant de faire remonter l'air frais du sol dans l'habitat, ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années.