Des orages en vue pour les cadres

— 

Les cadres intérimaires ne sont pas épargnés par la tourmente

et voient leur situation se dégrader. « En un an, la baisse de l'emploi intérimaire s'établit à 38 % », a indiqué hier François Roux, délégué général du Prisme, organisme qui fédère la majorité des agences. Les missions pour les cadres ont, elles aussi, diminué de 21,7 % sur un an. Ceux-ci auraient même tendance a se déclasser en acceptant des missions moins qualifiées ou à rogner sur leur statut de cadre afin de trouver du travail plus facilement.

La situation ne semble pas près de s'améliorer car, selon Pierre Lamblin, directeur des études et des recherches de l'Apec, l'emploi des cadres va continuer à dégringoler : « Seules 36 % des entreprises compteraient recruter un cadre au deuxième trimestre 2009, soit 12 % de moins que l'an dernier. Et le taux de chômage des cadres pourrait remonter à 4,5 % d'ici à la fin 2009 et leur période d'inactivité pourrait s'installer dans la durée. » W

D. B.