Consommation : Posez-nous vos questions sur les frais bancaires

VOUS INTERROGEZ Selon l'UFC-Que Choisir, les banques françaises ont récupéré jusqu'à 1,8 milliards d'euros grâce aux frais d'incidents bancaires en 2020

Noémie Penot
— 
L'UFC-Que Choisir a analysé les brochures tarifaires de 21 établissement bancaires représentatifs du secteur.
L'UFC-Que Choisir a analysé les brochures tarifaires de 21 établissement bancaires représentatifs du secteur. — Canva

Lorsque le solde d’un compte bancaire dépasse l’autorisation de découvert, il est habituel d’être débité de frais de rejet de prélèvement. Et alors que le gouvernement compte, après les législatives, présenter un projet de loi pour soutenir le pouvoir d’achat des consommateurs, l’UFC-Que Choisir, notre partenaire, tire la sonnette d’alarme. Dans un communiqué publié le 7 juin, l’association de consommateurs exhorte les autorités à réduire le montant de ces sanctions, mais aussi à imposer aux banques le remboursement systématique des doublons de frais de rejet de prélèvement.

Dans ce contexte, nous vous proposons, pour la réalisation de notre prochain Brief Conso, de poser toutes vos questions sur ces frais bancaires. Un expert de l’UFC-Que Choisir y répondra en vidéo.

Vous voulez savoir pourquoi ces frais sont d’un tel montant ? S’ils sont plafonnés ? Ou si la banque est obligée ou non de vous avertir de l’application de cette sanction ? Vous voulez savoir si vous pouvez vous opposer à un doublon de frais de rejet de prélèvement ? Posez-nous vos questions.