Bretagne : Le succès de ses crêpières oblige Krampouz à agrandir son usine

CRÊPE PARTY Le groupe Seb, propriétaire de la marque bretonne, va investir plus de cinq millions d’euros cette année pour agrandir l’usine de Pluguffan qui fabrique les célèbres billigs

Jérôme Gicquel
— 
L'usine Krampouz est installée à Pluguffan dans le Finistère.
L'usine Krampouz est installée à Pluguffan dans le Finistère. — Fred Tanneau / AFP

On l’appelle crêpière ou galettière dans le reste du pays. En Bretagne, où l’on s’y connaît au rayon crêpes et galettes, on parle plutôt de billig. A l’origine de cet ustensile devenu incontournable dans les foyers bretons, la société Krampouz carbure à plein régime en ce moment. Profitant des périodes de confinement, où les Français ont eu plus de temps pour cuisiner à la maison, la marque, qui produit aussi des planchas et des barbecues, a ainsi vu son chiffre d’affaires s’envoler de 32 % l’an dernier.

Pour continuer sur cette lancée, le groupe Seb, propriétaire de Krampouz depuis 2019, va donc devoir pousser les murs de l’usine historique de Pluguffan dans le Finistère. Depuis le mois de mars, des travaux ont ainsi démarré afin de doubler la surface de production du site. Le chantier, qui se chiffre à cinq millions d’euros, devrait être finalisé l’été prochain. « L’agrandissement du site permettra d’accueillir de nouvelles machines et un outil industriel modernisé mais aussi d’étendre le laboratoire de recherche et de tests », indique le groupe Seb dans un communiqué.