Emploi : Comment devenir directeur administratif et financier ?

JOB Pour s’occuper de la comptabilité, bon nombre de patrons font appel à un professionnel du budget, soit un directeur administratif et financier

Julie Pitaud pour 20 Minutes
— 
e directeur administratif et financier (DAF) s'occupe de la gestion au sens large d'une entreprise.
e directeur administratif et financier (DAF) s'occupe de la gestion au sens large d'une entreprise. — Shutterstock / City Presse

Maillon essentiel, le directeur administratif et financier (DAF) prend en charge la gestion principalement budgétaire de l'entreprise, quelle qu’en soit la taille. Un métier pluriel aux lourdes responsabilités, nécessitant des années d’expérience, mais qui s’avère être un beau challenge dans une carrière de gestionnaire financier. Mais comment se lancer ?

La gestion dans tous ses états

Si le DAF a un poste central au sein d’une société, c’est parce qu’il a pour mission de gérer principalement l’aspect financier. On fait appel à ses services pour tenir à jour la trésorerie, définir le contrôle de gestion, élaborer un budget prévisionnel, prendre en charge le reporting…, dans le but d’accroître le développement de l’entreprise.

Il chapeaute la politique financière, mais pas que. En effet, le directeur administratif et financier doit également être au point sur le plan juridique et connaître les législations en vigueur. La communication est en outre un domaine important de ce métier polyvalent, puisque ce professionnel veille à l’harmonie des comptes, mais aussi des salaires et donc des embauches, en supervisant les ressources humaines. Enfin, le DAF aime le contact tout en restant ferme et déterminé, car il doit interagir avec des fournisseurs, des financiers ou des clients.

Ce poste consiste donc en un véritable pilotage de l'entreprise à différents niveaux, en alliant passion des chiffres, organisation, communication et négociation.

Un poste à responsabilités, ça s’apprend

Le métier de DAF vous tente ? Sachez, avant toute chose, qu’on ne devient pas directeur administratif et financier en sortie d’études. L’accès à un tel poste requiert des compétences acquises tout au long d’une carrière et nécessite donc de l’expérience. Il paraît ainsi pertinent d’évoluer en tant que DAF après avoir été expert-comptable, contrôleur de gestion ou responsable d’audit.

Pour gravir les échelons qui vous mèneront à cette fonction, vous pouvez tout d’abord suivre un parcours universitaire d’au moins cinq ans, afin de décrocher un DSCG (diplôme supérieur de Comptabilité et de gestion), un master 2 CCA (Comptabilité contrôle audit), un master 2 Droit économie et gestion, un MBA Comptabilité et finances ou encore un diplôme en Science de gestion. Autre option : vous tourner vers une école de commerce ou un IEP (Institut d’études politiques), qui restent les voies les plus empruntées pour pouvoir se spécialiser en finance ou en comptabilité. Pour les plus motivés, les entreprises sont également intéressées par des personnes diplômées de la filière expertise comptable DEC (diplôme d’Expertise comptable), ce qui correspond à un bac +8.

Enfin, on vous conseille de vous renseigner en parallèle sur les formations en alternance ​et les passerelles possibles, car être formé au sein même d’une entreprise est toujours un plus, le terrain étant un excellent moyen d’apprentissage. Pour cela, rien ne vous empêche de commencer par exemple par un BTS (Comptabilité gestion, Gestion de la PME ou bien Support à l’action managériale).