Cambriolage : Comment sécuriser sa véranda ?

VIE PRATIQUE Cet espace peut rendre un domicile très vulnérable face au risque d’intrusion

M.Kalarme pour 20 Minutes
— 
Vitrage, volets roulants, alarme, éclairage... il existe de nombreuses solutions pour dissuader les voleurs.
Vitrage, volets roulants, alarme, éclairage... il existe de nombreuses solutions pour dissuader les voleurs. — iStock / City Presse

Agréable aussi bien l’été que l’hiver, la véranda est une pièce supplémentaire pratique pour les familles nombreuses ou pour celles qui apprécient les grands espaces. Mais ce lieu de vie est aussi une aubaine pour les voleurs qui peuvent s’introduire dans la maison par ce passage. Bien sécuriser sa véranda est donc essentiel pour éviter les cambriolages. Et il existe différents dispositifs pour quitter son domicile l’esprit tranquille.

Une serrure trois points

Le meilleur moyen de sécuriser sa véranda est d’anticiper son emplacement avant sa construction. Dans l’idéal, cette extension doit être installée à l’arrière de la maison ou tout autre endroit qui permet de ne pas y avoir accès de l’extérieur. C’est un point important à prendre en compte dès le début du projet.

Si la véranda existait déjà avant votre emménagement, d’autres solutions s’offrent à vous, à commencer par les serrures trois points. Il s’agit d’un dispositif de forte sécurité qui permet de verrouiller simultanément la porte en haut, au milieu et en bas. Ce type de serrure est quasi-impossible à crocheter, en tout cas pas suffisamment vite. C’est donc un bon moyen de dissuader les cambrioleurs puisque les tentatives d’effraction durent 3 minutes en moyenne.

Des volets roulants en façade et en toiture

Autre possibilité : faire installer des volants roulants. Cette alternative a une triple utilité. Elle permet d’abord de se cacher des regards indiscrets des voisins et des passants, tout en assurant une meilleure isolation phonique et thermique. Mais surtout, les stores automatiques sont un rempart supplémentaire contre les intrusions si vous pensez à les baisser systématiquement lorsque vous quittez votre domicile.

Si la plupart des vérandas modernes sont aujourd’hui équipées de volets roulants, celles qui n’en sont pas pourvues peuvent en revanche faire flamber la facture. Ce type de dispositif coûte plutôt cher : il faut compter en moyenne 500 euros pour un (seul) volet de qualité, sans le prix de la pose.

Des vitrages sécurisés

Beaucoup plus radical, le vitrage à retardateur d’effraction est sans doute le système le plus performant et le plus sécurisé. Il consiste en deux vitres ou plus assemblées entre elles par plusieurs films transparents en polybutyral de vinyle (PVB). C’est un vitrage feuilleté très résistant et dissuasif qui, en cas de bris, résiste au moins 6 minutes et évite que les morceaux de verre ne s’éparpillent, ce qui permet de ne pas créer d’ouverture à la portée des cambrioleurs.

Il conserve donc toute son intégrité en cas de casse. Mais le virage feuilleté anti-effraction est particulièrement onéreux : comptez entre 110 et 250 euros le mètre carré, sans le prix de la pose toujours.

Des solutions plus classiques

Si vous n’avez pas le budget pour ces installations plutôt coûteuses, d’autres solutions plus classiques sont à votre portée. Un bon éclairage extérieur, pour commencer, est un excellent rempart contre les intrusions. En effet, l’obscurité est le meilleur allié des cambrioleurs, tandis que la lumière est un obstacle dissuasif. Il est donc primordial de réfléchir à un éclairage de jardin de qualité, avec des luminaires à détecteur de mouvement et dont le champ d’action est suffisamment large (360 degrés) afin de décourager les voleurs.

En complément, vous pouvez faire installer une alarme à détecteur de mouvement, d’ouverture, de vibrations ou de bris de vitre. Il a été démontré que le déclenchement d’un avertissement sonore provoque dans 98 % des cas la fuite des cambrioleurs.