Seine-et-Marne : Le Pays de Meaux crée une taxe pour mieux lutter contre les inondations

CRUES La nouvelle taxe sera de 18 euros par personne, que les habitants vivent à proximité d'un cours d'eau ou non

20 Minutes avec agence
La taxe « Gemapi » servira à effectuer 2 millions d'euros de travaux dans la communauté d'agglomération. (illustration)
La taxe « Gemapi » servira à effectuer 2 millions d'euros de travaux dans la communauté d'agglomération. (illustration) — ROMAIN DOUCELIN/SIPA

Face à l’augmentation des inondations, le Pays de Meaux (Seine-et-Marne) a décidé d’agir. La communauté d’agglomération va instaurer dès cette année une nouvelle taxe afin de mieux lutter contre ce phénomène, rapporte La Marne.

Les élus du conseil communautaire ont voté à l’unanimité en faveur de cette nouvelle taxe ce vendredi. Cette dernière apparaîtra dans le détail de la taxe foncière, dans une nouvelle colonne « Gemapi » (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations). Elle sera de 18 euros par personne.

Travaux et restauration des écosystèmes

Tous les habitants du Pays de Meaux sont concernés, même ceux ne vivant pas près d’un cours d’eau susceptible de provoquer une crue. Elle servira à financer les 2 millions d’euros de travaux nécessaires pour mieux empêcher ou limiter les inondations sur le territoire.

« Avec cet argent, nous réaliserons l’entretien des bassins, des digues, des berges et nous restaurerons les écosystèmes », a détaillé le premier vice-président, délégué au développement durable, de la communauté d’agglomération. L’opposition n’est pas contre cette mesure mais regrette simplement que « les pollueurs » ne déboursent pas plus que les autres.