Rouen : « La plus grande sucrerie d’Europe », ce projet d’une entreprise de Dubaï qui cristallise déjà les inquiétudes

USINE Le groupe sucrier de Dubaï, AKS, prévoit de construire sur le port de Rouen une usine géante de production de sucre de betterave

20 Minutes avec agences
— 
Le port de Rouen.
Le port de Rouen. — RIVET/SIPA

« Plusieurs centaines de millions d’euros » doivent être mis sur la table. Haropa port (la fusion des ports du Havre, Rouen et Paris) vient d’annoncer que la société de Dubaï, Al Khaleej Sugar (AKS), avait été retenue pour revaloriser une ancienne plateforme industrielle située à Moulineaux et Grand-Couronne, près de Rouen (Seine-Maritime). Objectif de l’entreprise : « y implanter l’une des plus grandes usines de production de sucre blanc d’Europe, à partir de betteraves », explique Ouest-France.

Un projet qui pourrait aboutir en 2025, selon Haropa, et créer 300 emplois directs et des milliers d’emplois indirects, « notamment grâce aux contrats signés avec les agriculteurs afin de garantir l’approvisionnement en betteraves ». Du sucre qui devrait être destiné à l’export vers l’Afrique du Nord et le sud de l’Europe.

Le groupe appartenant à un fonds souverain des Emirats arabes unis s’attire néanmoins déjà les foudres des écologistes et des habitants. Des craintes s’expriment « autour de la pollution, les odeurs, l’impact sur le paysage près d’une zone classée, et de l’important trafic routier que pourrait générer l’activité », résume Actu.fr.