« Renforcer les salaires fixes »

— 

MEIGNEUX / SIPA

Selon l'Insee, la part des salaires dans la valeur ajoutée est stable depuis vingt ans, le confirmez-vous ?

Nous ne le contestons pas, mais il faut remarquer un éclatement entre les hauts salaires qui s'envolent et les plus bas qui stagnent.

Les salaires seraient handicapés par une croissance et une productivité faibles. Qu'en pensez-vous ?

C'est vrai. Mais on constate aussi une baisse de la qualité des emplois, avec des temps partiels subis, du manque de formation... ce sont ces emplois à bas salaires qui handicapent la productivité.

Quelles sont vos propositions ?

Il faudrait ouvrir des négociations afin que les intérêts des salariés soient mieux pris en compte dans les stratégies des entreprises. Avant de penser à partager les profits, il faut d'abord renforcer la part fixe des salaires. Nous appelons également à mettre fin au bouclier fiscal. W

Recueilli par Dominique Albertini