Prix des carburants : Des blocages maintenus en Normandie face à la hausse

TENSIONS Ce lundi, des actions de protestations avaient été menées dans tout le pays, notamment des opérations escargots ou des barrages filtrants

20 Minutes avec AFP
— 
Prix de l'essence : des dépôts pétroliers bloqués en France — 20 Minutes

Près de 350 poids lourds étaient toujours bloqués ce mardi matin près de l'A84, à Guilberville (Manche) par des transporteurs qui dénoncent la flambée des prix du carburants, a indiqué mardi la préfecture.

« On est une soixantaine à bloquer environ 500 poids lourds mais on est en train d’en libérer une partie. On attend des garanties écrites de la préfecture avant de lever » totalement le barrage, a affirmé en milieu de matinée Romain Leguelinel, gérant West auto logistiques qui participe à ce blocage avec son camion.

Une réponse du ministère exigée

Les manifestants attendent que la préfecture leur promettent par écrit d’être reçu au ministère, selon lui. « Aujourd’hui (avec l’enveloppe de 400 millions d’aide annoncée pour les transporteurs routiers), on nous fait un chèque de 1.300 euros par véhicule mais il n’y a aucun dispositif viable qui est élaboré pour l’après », a ajouté le gérant de cette entreprise normande de 11 salariés.

Blocus dans toute la Manche

Selon la préfecture, ailleurs dans la Manche, quatre ronds-points étaient toujours bloqués mardi matin : trois à Carentan et un à Saint-Lô. Selon Leguelinel, 200 pêcheurs ont par ailleurs rejoint Guilberville mardi avant de se disperser et pour certains de prendre la direction de Saint-Lô. Plus au sud, en Bretagne, la préfecture du Morbihan a demandé le déblocage du port de Lorient. Ce lundi, des actions de protestations avaient été menées dans tout le pays, notamment des opérations escargots ou des barrages filtrants, pour protester contre le prix des carburants​.