Prix des carburants : « Il est strictement interdit » de remplir son réservoir diesel de GNR

CONSOMMATION Remplir sa voiture au « rouge », le gasoil non routier, n’est pas forcément une riche idée. On vous explique pourquoi

Luc Sorgius
— 
Les prix du carburant, notamment du diesel, ont grimpé en flèche ces derniers jours (illustration).
Les prix du carburant, notamment du diesel, ont grimpé en flèche ces derniers jours (illustration). — SYSPEO
  • Devant la flambée des prix du carburant, des automobilistes sont tentés par le système D.
  • Parmi les solutions envisagées : remplir le réservoir des voitures diesel avec du GNR (gasoil non routier).
  • Hervé Baumlin, responsable d'Alliance Energies à Erstein en Alsace, fait le point sur les différences majeures entre les deux produits.

Face à la flambée des prix du carburant, notamment celui du diesel, certains automobilistes envisagent de « rouler au rouge », c’est-à-dire au GNR (gasoil non routier), comme l'évoquent nos confrères de «La Voix du Nord». Ce combustible a été conçu pour alimenter les moteurs des véhicules non-routiers, principalement dans les secteurs agricoles et les travaux publics. Hervé Baumlin, responsable d’Alliance Energies à Erstein (Bas-Rhin), un réseau d’entreprises indépendantes spécialisées entre autres dans la livraison de fioul et de GNR en Alsace et dans le Grand-Est, fait le point sur les différences entre le « rouge » et le diesel.

Qu’est-ce que le « rouge » et qu’est-ce qui le différencie du diesel ?

C’est le nom donné au GNR, mais dans les faits, c’est exactement le même produit que le diesel, avec les mêmes caractéristiques, la même origine, etc. En revanche, il est coloré en rouge et comprend également un traceur qui permet aux douanes de détecter qu’il s’agit bien de GNR, car le fioul est également de couleur rouge.

La différence se fait donc au niveau du coût ?

C’est le même produit, mais avec un avantage au niveau fiscal pour les agriculteurs et les entreprises du BTP (Bâtiment travaux publics). Avant 2010, les agriculteurs utilisaient du fioul domestique pour alimenter leurs véhicules. Depuis 2011, avec les contraintes environnementales, l’administration a créé un produit spécifique qui est le GNR. Normalement, les particuliers ne peuvent pas avoir accès au GNR. Certaines stations-service proposent ce produit, mais elles doivent s’assurer que les personnes qui en font la demande sont habilitées à en recevoir.

Quelles peuvent être les conséquences pour un particulier qui alimente son véhicule diesel avec du « rouge » ?

Sur le plan mécanique, il n’y aura aucune conséquence puisque c’est le même produit. En revanche, c’est juste strictement interdit parce que la fiscalité est différente. Remplir son véhicule avec du GNR, c’est s’exposer à de très fortes amendes pour les contrevenants s’ils se font contrôler par la douane.