EDF veut recruter 15.500 nouveaux salariés en 2022

EMPLOI Dans le détail, 7.000 postes en CDI seront à pourvoir, 4.000 en alternance et 3.500 en stage

20 Minutes avec agence
— 
La tour EDF, à Puteaux (Hauts-de-Seine), le 5 février 2020.
La tour EDF, à Puteaux (Hauts-de-Seine), le 5 février 2020. — Clément Follain / 20 Minutes

EDF a annoncé ce lundi vouloir recruter 15.500 personnes en France en 2022. Comme l’explique  BFM TV, le groupe recherche de la main-d’œuvre pour répondre notamment aux besoins liés au développement de la filière  nucléaire.

7.000 postes en CDI

Ainsi, l’entreprise de production et de fourniture d’électricité entend embaucher cette année 8.000 salariés, dont 7.000 en CDI. A cela s’ajoutent 4.000 personnes en alternance pour la promotion 2022-2023 ainsi que 3.500 stagiaires. Enfin, jusqu’à 750 postes seront proposés en France et à l’international par EDF Renouvelables.


Les recrutements « concernent des jeunes diplômés (du bac pro au bac + 5), ainsi que des candidats avec de l’expérience dans les domaines techniques (notamment en mécanique, exploitation, électrotechnique, automatisme, maintenance) et dans le numérique », note EDF dans un  communiqué. « Plus de 10 % des recrutés en 2022 (…) seront issus de bac pro, environ 40 % de Bac +2/3, environ 50 % d’écoles d’ingénieur ou d’universités », ajoute le groupe, précisant par ailleurs que l’alternance est « un levier essentiel de recrutement ».