Chauffage au sol : Quel est son intérêt et comment fonctionne-t-il ?

CONFORT Cette technique de chauffage permet un véritable confort de vie. Mais quels sont ses avantages (et inconvénients) ?

VB pour 20 Minutes
— 
Pose de chauffage au sol
Pose de chauffage au sol — Shutterstock / City Presse

Des millions de foyers français sont aujourd’hui équipés d’un chauffage au sol. Existant depuis la fin des années 1960, le plancher chauffant émet de la chaleur en utilisant la surface du sol pour chauffer l’  air intérieur de l’habitation. Perfectionné au fil des décennies, ce système est désormais plébiscité pour son efficacité, sa performance et le confort qu’il procure.

À chacun son modèle

On distingue deux grandes catégories de planchers chauffants : électrique et hydraulique. Le premier est composé d’un circuit de résistances électriques. Concrètement, celui-ci est installé sous le plancher, quadrillant toute la pièce, et doit être relié au réseau électrique de la maison. Entre ces câbles chauffants et le revêtement au sol, on pose en outre une couche de plaque isolante.

Le chauffage au sol procure un confort inégalable
Le chauffage au sol procure un confort inégalable - Shutterstock / City Presse

Le chauffage hydraulique, quant à lui, consiste à faire circuler de l’eau chaude (à basse température) dans un réseau de tubes de polyéthylène. Placé entre la chape de béton et des panneaux isolants, ce circuit est relié à une chaudière à gaz, à condensation ou à une  pompe à chaleur.

Confort et douceur

C’est avant tout le confort de vie procuré aux occupants qui fait le succès de ce type de chauffage. En effet, il émane du sol une chaleur tiède, douce, constante et homogène, généralement comprise entre 20 et 35 °C et avec une température ne dépassant pas 28 °C au toucher, supprimant les zones froides et apportant une sensation très agréable dans toute la maison. En prime, certains planchers chauffants sont même réversibles et se transforment en climatisation rafraîchissante pour l’été !

Un plancher peut être à la fois chauffant et rafraîchissant
Un plancher peut être à la fois chauffant et rafraîchissant - Shutterstock / City Presse

Ne gâchant rien à l’affaire, notons par ailleurs que le plancher chauffant est totalement silencieux et invisible, permettant de libérer de l’espace dans les pièces. Il a également l’avantage de pouvoir s’adapter à toutes les formes d’énergies, qu’il s’agisse du gaz, de l’électrique, du géothermique ou encore du  solaire.

Un réel investissement

L’autre avantage non négligeable de ce type de plancher est son pouvoir de chauffe. En effet, ce système permet de chauffer une grande surface à une faible température (le chauffage en lui-même ne dépasse jamais 40 °C), à l’inverse des radiateurs classiques qui peuvent atteindre entre 50 et 70 °C. Or, cette performance entraîne, à long terme, des économies énergétiques estimées à environ 15 % comparé à un chauffage traditionnel.

À la fois performant et confortable, le chauffage au sol procure une douce chaleur dans toute la maison.
À la fois performant et confortable, le chauffage au sol procure une douce chaleur dans toute la maison. - Shutterstock / City Presse

Néanmoins, le coût de l’investissement initial peut être un frein. Comptez entre 40 et 50 € au m2 pour l’achat et l’installation d’un plancher chauffant électrique, contre 70 à 110 € le m2 pour un système hydraulique.

En outre, l’entretien et la réparation s’avèrent également un peu plus difficiles. En cas de fuite ou de panne, il est ainsi souvent nécessaire de retirer une partie du revêtement pour accéder aux tuyaux, ce qui entraîne quelques travaux. De même, il est recommandé de faire appel à un chauffagiste professionnel tous les 2 à 3 ans pour un nettoyage complet et une  purge intégrale.

Focus : Toujours plus de performance

Les fabricants améliorent en permanence leurs modèles qui s’adaptent (sous certaines conditions) à tous les types de sol, du carrelage au plancher épais, en passant par le lino, le PVC ou encore la moquette. Veillez donc à bien vous renseigner avant l’achat.
Idéale dans les logements neufs, l’installation du chauffage au sol s’avère parfois plus complexe à réaliser lorsqu’il s’agit de locaux anciens ou de rénovation, en raison notamment de l’épaisseur du plancher chauffant, qui engendre des dépenses supplémentaires (équipements fixés au sol à déplacer, prises électriques à surélever, portes à raboter, etc.). Là aussi, les professionnels essaient de proposer des modèles de moins en moins épais (jusqu’à 6 cm environ). N’hésitez pas à comparer les différentes offres !