Gaz : Casino va vendre ses bouteilles à prix coûtant, les tarifs bloqués jusqu’à fin mars

INFLATION Le groupe envisage d’élargir la mesure de gel des prix à d’autres produits « de grande nécessité »

20 Minutes avec agence
— 
Une bouteille de gaz. Illustration.
Une bouteille de gaz. Illustration. — D. Closon / ISOPIX / Sipa

Alors que l’inflation touche durement le porte-monnaie des Français, Casino a décidé de bloquer le prix de la bouteille de gaz dans ses enseignes. Celle-ci sera désormais vendue à prix coûtant, et à un tarif qui ne bougera pas pendant plusieurs semaines.

La mesure prend effet ce jeudi et durera jusqu’au 31 mars 2022, rapporte Le Parisien. Pendant plus de deux mois, la bouteille Primagaz sera à 31,88 €, la Finagaz à 29,29 €, la Butagaz à 33,06 € et la bouteille Antargaz à 33,66 €. Tous ces tarifs concernent les bouteilles de 13 l vendus dans les supermarchés et hypermarchés Casino situés à côté d’une station-service.

Hausse de 7 % des prix du gaz en six mois

« Le gaz est un produit symbolique auquel les Français sont très sensibles », a indiqué au Parisien une porte-parole du groupe Casino, qui vend entre 7.000 et 10.000 bouteilles de gaz par semaine. En France, plus de 10 millions de personnes en utiliseraient régulièrement.

Or, comme de nombreuses sources d’énergie, les prix du gaz sont en forte hausse. Les tarifs ont augmenté de 7 % depuis le 1er juin 2021. Pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages durant la crise, Casino envisage par ailleurs d’élargir sa mesure à d’autres produits « de grande nécessité, alimentaires et non alimentaires », a précisé la porte-parole.