les salariés de Caterpillar fixés aujourd'hui sur le plan social

— 

Le juge des référés statuera aujourd'hui sur la demande de la direction de Caterpillar, qui a assigné vendredi le comité d'entreprise (CE) devant la justice à Grenoble, afin de valider le plan social prévoyant 733 licenciements à la suite du blocage des négociations. Depuis la semaine dernière, le conflit social a pris un tour juridique, la direction de Caterpillar ayant par ailleurs décidé de porter plainte après la séquestration par les salariés de quatre cadres à la fin mars. « C'est la direction, qui devrait être sur le banc des accusés. S'il y a une plainte à déposer, c'est pour licenciement abusif », a déclaré aux journalistes Pierre Piccarreta, délégué CGT.

A l'audience vendredi, l'avocate de Caterpillar, Laurence Dumure-Lambert, a soutenu quant à elle que la direction avait « rempli toutes ses obligations » à l'égard des représentants du personnel, mais ne s'était « heurtée qu'à des refus » depuis le début des négociations sur le plan de sauvegarde de l'emploi, en février. W