Laurent Wauquiez: «Les chiffres du chômage seront mauvais au moins jusqu'à la fin de l'année»

ECONOMIE Le secrétaire d'Etat à l'Emploi estime tout de même que la France fait mieux que ses voisins...

Avec agence

— 

Le gouvernement a dévoilé mardi un nouveau plan de développement des services à la personne, destinée à simplifier l'accès à ces services et maintenir le rythme de 100.000 créations de postes par an, dans un secteur qui comptait fin 2008 plus de 2 millions de salariés.
Le gouvernement a dévoilé mardi un nouveau plan de développement des services à la personne, destinée à simplifier l'accès à ces services et maintenir le rythme de 100.000 créations de postes par an, dans un secteur qui comptait fin 2008 plus de 2 millions de salariés. — Bertrand Guay AFP

Laurent Wauquiez se spécialise dans les déclarations pessimistes. Le secrétaire d'Etat à l'Emploi estime que «les chiffres du chômage seront mauvais au moins jusqu'à la fin de l'année», dans une interview à paraître dimanche dans le Journal du Dimanche. Une déclaration qui ne fait que confirmer ce qu’il disait déjà mi-avril.
Le ministère de l'Emploi publiera lundi le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi en mars, dont l'augmentation devrait être du même ordre que les mois précédents (+80.000 environ).

«Si on se bat, on peut amortir le choc»

«Nous sommes face à une crise très dure» mais «la France résiste mieux que ses voisins», pense Laurent Wauquiez. La preuve? En «un an, le chômage a augmenté de 16% dans notre pays, contre 30% au Royaume-Uni et 107% en Espagne», souligne-t-il. D'après le secrétaire d'Etat cela montre que «si on se bat, on peut amortir le choc» et «c'est la seule vraie réponse au désespoir et à la violence sociale» qui «ne résout rien», juge-t-il.