Brouillé avec Qatar Airways à propos des A350, Airbus annule une commande de 50 A321

LE TON MONTE La compagnie aérienne qatarie et l’avionneur européen sont en conflit à propos d’une usure accélérée de la surface du fuselage des A350

20 Minutes avec AFP
— 
Airbus a résilié la commande de 50 A321 passé par Qatard Airways.
Airbus a résilié la commande de 50 A321 passé par Qatard Airways. — Airbus SAS / Dreamstine

En général ce sont les clients qui annulent une commande. Mais la brouille est telle avec Qatar Airways, que c’est Airbus qui a décidé de résilier une commande de 50 A321neo. Cette décision inédite intervient alors que  l’avionneur européen est en conflit avec la compagnie aérienne qatarie à propos de ses gros-porteurs A350.

« Nous confirmons avoir résilié le contrat portant sur 50 A321 avec Qatar Airways, conformément à notre droit », a confirmé un porte-parole d’Airbus à l’AFP après une information de Bloomberg.

Le contentieux porte sur la flotte d’A350 de la compagnie, qui en raison d’une dégradation de la surface des fuselages, a dû rester au sol selon Qatar Airways. Celle-ci a intenté des poursuites devant la justice britannique à l’encontre d’Airbus. Une première audience devant la Haute cour de justice à Londres s’est tenue jeudi, où chaque partie a présenté ses arguments.

Nouvelle audience en avril

Qatar Airways réclame notamment une indemnisation de 618 millions de dollars, assortie d’une pénalité de 4 millions par jour supplémentaire d’immobilisation de ses A350, ordonnée par le régulateur qatari de l’aérien.

Pour justifier de l’annulation de la commande d’A321neo, l’avionneur européen fait valoir de son côté une clause de défaut à propos du refus de prendre livraison de plusieurs A350 supplémentaires depuis l’immobilisation de ses autres appareils.

Une résiliation de commandes qui pourrait s’élever à plus de six milliards de dollars. Les deux parties ont à nouveau rendez-vous devant la justice la semaine du 26 avril, pour une nouvelle audience.