Nord : Exotec, la start-up qui valait deux milliards

NOUVELLES TECHNOLOGIES Spécialisée dans la conception de robots pour la logistique, l’entreprise Exotec vient de réaliser une faramineuse levée de fonds qui a propulsé sa valorisation vers des sommets

Mikaël Libert
— 
Le robot Skypod de la société Exotec.
Le robot Skypod de la société Exotec. — Exotec
  • L’entreprise Exotec, basée dans le Nord, conçoit et fabrique des robots logistiques.
  • Sa croissance est boostée par l’essor du e-commerce, secteur lui-même favorisé par la crise sanitaire du coronavirus.
  • Exotec vient de boucler une levée de fonds de plus de 300 millions de dollars et sa valorisation est estimée à 2 milliards de dollars.

Les licornes existent, il y en a même dans le Nord. Ce lundi,  l’entreprise Exotec, basée à Croix, près  de Lille, a annoncé qu’elle venait de boucler une levée de fonds exceptionnelle auprès d’investisseurs internationaux. Spécialisé dans la conception et la fabrication de robots logistiques, Exotec vient ainsi de se donner les moyens de ses ambitions : devenir leader mondial dans ce secteur.

En économie, une licorne est une start-up du domaine des nouvelles technologies non cotée en Bourse et dont la valorisation est égale ou supérieure à un milliard de dollars. Pour Exotec, la question ne se pose même pas puisque sa levée de fonds de 335 millions de dollars (293 millions d’euros) permet de valoriser l’entreprise à hauteur de 2 milliards de dollars (1,75 milliard d’euros). Une performance saluée par le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, en amont d’un déplacement qu’il doit effectuer ce lundi, en Alsace, autour des investissements étrangers en France.

Une croissance boostée par le e-commerce et la crise sanitaire

Pour Exotec, il s’agit de la plus grosse levée de fonds depuis sa création, en 2015. La confiance que l’entreprise a su acquérir auprès des investisseurs ne doit rien au hasard puisque ses perspectives de croissance sont largement boostées par une conjoncture favorable. Le développement exponentiel du e-commerce, accéléré davantage avec la crise sanitaire du coronavirus, oblige les acteurs de ce secteur à repenser leurs chaînes logistiques. Et cela passe par l’automatisation, cœur du métier d’Exotec.

Le système Skypod de l'entreprise Exotec.
Le système Skypod de l'entreprise Exotec. - Exotec

Pas étonnant que son produit phare, le système Skypod, fasse un carton. Il est déjà largement utilisé par une trentaine de grandes marques comme Decathlon, Uniqlo, Carrefour, Cdiscount, Geodis… Les robots Skypod peuvent aller chercher de la marchandise jusqu’à une hauteur de 12 m, ce qui permet une rationalisation et une densification du stockage dans les entrepôts.

L’étape suivante pour Exotec est de poursuivre son développement grâce à une politique de recrutements massifs. L’entreprise entend double le nombre de ses collaborateurs pour passer de 350 à 700 salariés dans le monde à l’horizon 2023. En parallèle, la « licorne » souhaite embaucher pas moins de 500 ingénieurs d’ici 2025 pour son bureau de recherche et développement. Ces derniers seront essentiellement basés au siège de l’entreprise, à Croix.